Pourquoi nous travaillons dans un cabinet.

Created by Icon Island from the Noun ProjectLe sujet revient tellement souvent en saison d’automne, qu’un point s’impose. D’après notre ami Wiki, le cabinet est « une petite pièce, généralement située à l’écart d’un endroit. » Oui, il convient de se mettre à l’écart et de prendre un temps de pause pour réaliser son introspection. Il n’aura échappé à personne que cabinet est aussi le « lieu d’aisances », et c’est précisément là que nous allons faire le lien à l’automne en kinésiologie : en énergétique, l’automne est la saison du méridien Gros Intestin, et c’est lui qui nous aide à laisser aller ce qui est fini : vieilles relations, habitudes périmées, pensées obsolètes, comportements inappropriés… tout cela peut vous lâcher. C’est ainsi que, au cours de cette pratique d’accompagnement qu’est la kinésiologie, nous voyons passer de grandes quantités de résidus émotionnels, énergétiques, et physiques aussi. Libérer les encombrements est un des rôles de la kinésiologie, y compris des plus matériels. Et le cabinet étant aussi le lieu « d’exercice d’une profession libérale », où trouver meilleur endroit pour tirer la chasse sur les vieilles histoires qui freinent le cours de l’évolution ?
C’est le lieu des transformations nécessaires, cycliques, libératrices.

Plus d’info dans mon livre La kinésiologie, une réponse à vos troubles émotionnels et psychologiques, Éditions Grancher, p. 104, chapitre sur Gros Intestin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *