Autour de la naissance : KPN 2.

naiss_kpn_fjkVoilà qui est fait, nous avons reçu l’enseignement d’Élisabeth Wolf en Kinésiologie Périnatale à Toulouse. Après un premier niveau accès sur l’embryologie et son empreinte dans les différents stress datant de la période fœtale, le deuxième niveau aborde la délicate question de la naissance. S’il est vrai que toutes les formes de kinésiologies, grâce au système de la récession d’âge, permettent de retrouver si nécessaire des stress très anciens, la Kinésiologie Périnatale entre dans le détail des âges périnataux. Par exemple, il arrive fréquemment en séance de rencontrer des stress liés à la naissance, et la Kinésiologie Périnatale affine cette notion : un fœtus peut ressentir une pression lors du retournement, qui ne constitue pas le même stress que l’engagement dans le bassin, l’expulsion ou le premier souffle. Il est très intéressant de distinguer ces phases, car les réactions et les états d’âme qui en découlent sont très différents.
De même les attentes familiales peuvent entrer en ligne de compte dans les émotions qui affectent le fœtus : son sexe est-il en accord avec ce qu’on attend de lui ? Le prénom qui lui est destiné est-il personnel ou provient-il d’un ancêtre ? Quid d’un diminutif, d’un surnom, d’un nom ou prénom simple ou composé ? D’une mission à accomplir pour équilibrer le système familial ?

Autant de questions auxquelles la Kinésiologie Périnatale peut apporter des réponses, et nous permettre ainsi de développer notre potentiel sans être entravé par les charges de stress fœtaux.

Merci à Élisabeth Wolf pour cet enseignement précieux, et pour nous avoir guidés sereinement dans les méandres physiques et émotionnels de notre naissance.

accouchement_kpn_fjk

La tête du fœtus s’engage dans le bassin.

 

Par Frédérique Joucla – Kinésiologie

5 réflexions sur « Autour de la naissance : KPN 2. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *