Kinésiologie au féminin.

feminin_fjk

Ce sont les demandes qui forgent ma pratique, aussi à force de recevoir des femmes avec des démarches relevant spécifiquement de l’histoire, du vécu ou de l’anatomie féminines, j’ai décidé de me former plus en détail. Devant le peu de sources et de formations spécialisées, j’aborde cela de manière plutôt expérimentale. J’ai constaté que les stress vécus qui viennent meurtrir la féminité ont tendance à contracter, en plus des circuits connus, l’une ou l’autre partie du plancher pelvien. Celui-ci étant déjà assez peu présent spontanément dans la perception quotidienne du corps de chacune, les traumatismes de la zone ont tôt fait de la rendre totalement opaque à la sensation et à la compréhension de ce qui s’y passe. Avec un travail adapté, nous pouvons revenir à une sensibilité, une détente, une sécurité et une confiance nouvelles. Bien sûr, je ne propose pas de panacée, mais un travail empirique pour dépasser ces limites, dans espace et un temps sécures où ces problématiques peuvent exister. Voici un aperçu des demandes à ce jour :

  • Stress post-traumatiques
  • Violences sexuelles
  • Violences de genre
  • Violences gynécologiques ou obstétricales
  • Violences culturelles / ordinaires / banalisées
  • Dyspareunie
  • Anorgasmie
  • Absence / Baisse / Variations de libido
  • Vaginisme
  • IST répétées
  • Vie génitale
  • Parentalité
  • Confiance en soi, en son corps

sont des thèmes qui peuvent trouver des réponses en kinésiologie.

En effet, il se peut qu’un stress ou un choc entraîne une mauvaise posture ou une contracture persistante de l’un ou l’autre muscle du plancher pelvien. De la même manière, le passage d’un influx nerveux peut s’interrompre suite à un traumatisme, ce qui risque réduire considérablement la sensation d’innervation dans tout ou partie de la zone génitale. Comme toute sphère qui a été blessée, la zone génitale conserve son propre vécu et ses mémoires, et ce pendant de très longues périodes.

Pour toutes ces raison je suis allée étudier auprès de Lou Poll, sage-femme, le Self Help, Autonomie des premiers soins en santé gynécologique, afin de retrouver des savoirs gynécologiques susceptibles de compléter mes techniques de kinésiologie, pour accompagner les femmes toujours plus en finesse et en précision dans la résolution des troubles spécifiques liés au féminin.

Voici une ressource importante, si vous en avez d’autres à me livrer, n’hésitez pas, je suis en recherche.
Le site de Muriel Salmona, spécialiste de la mémoire traumatique : https://www.memoiretraumatique.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *