Total Reset Method : des stratégies innovantes pour les allergies.

TRM_FJK

Loin d’être seuls et séparés, nous vivons en interaction constante avec la totalité de notre environnement : nous respirons l’air de nos villes ou nos campagnes avec plus ou moins de bonheur, les gaz et pollens qui vont avec. Nous mangeons des produits issus de divers circuits selon nos possibilités. Et nous réagissons à tout cela avec les moyens du bord, à savoir, ce que veut bien en faire notre système immunitaire. La méthode Total Reset est une manière énergétique d’informer notre système que la substance qui le fait réagir n’est plus un agresseur. Il est peut-être temps de préciser que cette technique utilise le test musculaire, et que les allergènes sont représentés dans de petites fioles contenant de l’eau informée de la fréquence des différents produits. Il n’y a ainsi pas de risque d’être en contact avec la substance incriminée. Proche cousine de l’allergie, la méthode s’applique aussi pour les intolérances alimentaires.

Une spécificité importante de Total Reset Method est de considérer l’individu dans sa globalité et considérer l’allergie sur ses trois niveaux :

Niveau extérieur, local, physique – Allergies de contact : poils ou salive d’animaux, acariens, humidité, tissus, encre, produits chimiques, cosmétiques…
Niveau intérieur, physiologique – Allergies produits inhalés, ingérés, injectés, infectants : pollens, poussière, œufs, lait, fruits à coques, céréales, caféine, venins, moisissures…
Niveau émotionnel – Chaque substance rencontrée peut aussi être à l’origine d’une réaction particulière en fonction de notre histoire avec elle, de ce fait, nous accordons la plus grande importance à ce niveau. Nous avons par exemple constaté des cas d’allergie aux pollens aggravés par de grands stress vécus en présence de ces mêmes pollens.

Pour finir, n’oublions pas les combinaisons entre allergènes, qui font réagir par addition de substances : par exemple pâtes (vitamine B) + additifs + colorants + tomate peuvent faire réagir alors que l’allergie seule aux pâtes ou à la tomate n’est pas connue.

Et il existe aussi des allergies croisées entre certains pollens et certains aliments. Dans ce cas, deux allergies digestive et respiratoire qui semblent n’avoir rien en commun, peuvent être liées car correspondent en fait à la réaction à une même protéine : on peut ainsi faire le lien entre l’allergie au pollen de bouleau et la carotte, le céleri, le brugnon, la pomme, etc. De la même manière, les pollens de graminées peuvent entrer en interaction avec la farine de blé, les acariens avec les crustacés…

Total Reset Method nous permet d’investiguer en finesse dans tous ces niveaux et tous ces produits, afin de donner au corps, toujours en douceur, l’information qu’ils ne sont plus des agresseurs du système.

http://total-reset.fr/methode/la-methode-total-reset.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *