Tu sens trop ou tu sens rien ?

Les émotions, c’est un peu comme un meuble Ikéa : on en a tous mais on a perdu la notice. À l’heure où l’on est capable d’envoyer des engins dans l’espace, notre propre monde intérieur se révèle pour beaucoup être une terra incognita, tant nous manquons de culture dans la connaissance et la compréhension de nos émotions. Alors comment naviguer entre ceux qui sentent tellement tout que c’en est trop, et ceux qui, pour ne plus vivre dans les remous, ont mis une distance avec elles, parfois jusqu’à ne plus rien sentir ? Il y a de grandes différences entre ce que je ressens, ce que j’en perçois, comment je le pense, comment je me le dis, et comment je le dis aux autres, concernés par ces émois. En passant par le test musculaire, la kinésiologie permet de déterminer les émotions en jeu dans un sujet ou un autre. C’est une caractéristique importante de la discipline, comment l’énergétique donne tout son sens aux émotions qui ne manquent pas de nous traverser tout au long de nos existences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *