Archives par étiquette : Recherche

Ce qui m’occupe

Created by Corpus Delicti from Noun Project

Je ne fais pas beaucoup de bruits sur les réseaux ni ailleurs car je suis occupée à une nouvelle étude : je suis en train de finaliser mon DU Santé Sexuelle et Droits Humains. Depuis onze ans que j’accompagne des personnes, j’ai régulièrement été confrontée à mon manque d’outillage conceptuel et technique pour répondre aux problématiques spécifiquement sexuelles. On peut toujours éliminer les stress engendrés et sous-jacents au sujet, mais il reste du chemin pour trouver la pertinence et la précision. Je suis infiniment reconnaissante à l’Université Paul Sabatier qui garde dans sa promo quelques places pour les profils non médicaux, car je suis en train d’acquérir des infos précieuses pour la suite de mon parcours et de mes accompagnements.

La masse d’information à intégrer étant très importante, j’ai un peu réduit mes horaires de RV, c’est pour la bonne cause !

Je repars bosser et vous retrouve fin juin !

Chroniques depuis chez moi : en confinement, les mémoires s’affolent.

Normalement, je préfère que mes articles soient plus illustrés, mais confinement et manque de matériel adéquat obligent, aujourd’hui, et dans les temps à venir aussi, ce sera sans picto. Pas grave, on s’adapte, on lâche les idéaux de perfection.

Depuis mardi 17 mars à 12h que nous sommes reclus chacun à notre domicile, je constate des particularités en séance, des séances effectuées sur moi-même et mes proches en confinement. Passée la sidération de l’information de la nécessité de se cloîtrer chacun chez soi, et la mise en place logistique impliquée, les émotions liées à l’urgence retombent. Il a fallu prendre conscience de la gravité des phénomènes à l’œuvre, prendre des mesures, s’adapter ; tout cela très rapidement, car mardi dernier, nous avions encore une vie ordinaire. Renoncer à de nombreux projets en cours, des rendez-vous à venir, provoque beaucoup d’anxiété, nous y reviendrons bientôt, au fil de ce qui apparaît pour moi en séance.

Continuer la lecture

Conférence au Salon Vivre Nature le 28 mars à 17h / événement maintenu, entrée à la jauge.

VivreNature2020_FJK

J’interviendrai le samedi 28 mars au Parc de Expositions lors du Salon Vivre Nature, à 17h salle Chêne, sur le thème : Surmonter, dépasser, transformer : survivre en temps de crise grâce à la kinésiologie.

En effet, comment garder son centrage et son ancrage quand votre environnement est devenu une essoreuse à salade ? Pour cela, nous examinerons l’état énergétique du Vaisseau Conception, qui nous montrera si votre ancrage a résisté au pilonnage d’infos anxiogènes, et ce que l’on peut faire ensemble, puis chacun de son côté, pour le restaurer. Car le système énergétique fonctionnant comme des vases communicants, l’amélioration du Vaisseau Conception consolide l’ancrage, qui consolide à son tour le Vaisseau Conception. Comment rester dans le monde quand on ne rêve que de s’enfermer chez soi et manger du chocolat ? Passé les phases hivernales qui peuvent nous pousser sur cette voie, le besoin de comfort food, l’arrêt du sport et l’envie de rester seul chez soi peuvent être un signe de déséquilibre de certains méridiens, notamment Rate et Rein.

Continuer la lecture

Retour à la normale du site web.

Created by Julien Deveaux from the Noun Project

Après moultes péripéties, dont trois piratages du serveur de mon hébergeur depuis le mois de janvier, une coupure de service par celui-ci, suivi d’un déménagement de site chez un nouvel hébergeur un peu plus obligeant, me voilà presque parvenue à mon objectif : vous donner de la lecture. Il manque encore quelques archives d’articles à récupérer dans les limbes d’Internet, cela se fera avec le temps.

Continuer la lecture

Pourquoi nous travaillons dans un cabinet.

Created by Icon Island from the Noun ProjectLe sujet revient tellement souvent en saison d’automne, qu’un point s’impose. D’après notre ami https://fr.wikipedia.org/wiki/Cabinet, le cabinet est « une petite pièce, généralement située à l’écart d’un endroit. » Oui, il convient de se mettre à l’écart et de prendre un temps de pause pour réaliser son introspection. Il n’aura échappé à personne que cabinet est aussi le « lieu d’aisances », et c’est précisément là que nous allons faire le lien à l’automne en kinésiologie : en énergétique, l’automne est la saison du méridien Gros Intestin, et c’est lui qui nous aide à laisser aller ce qui est fini : vieilles relations, habitudes périmées, pensées obsolètes, comportements inappropriés… tout cela peut vous lâcher. Continuer la lecture